● Gardez le contact :

Informations sur nos actions et nos prochaines réunions, Demandez ici votre inscription à notre liste.


● Agendas :

Réseau - Démosphère

● Rencontrons-nous :

Mercredi 13 Septembre 2017

● Suivez-nous :

● Écrivez-nous :



Sortir du nucléaire Paris
Maison des Associations
Boîte 169
8 rue du Général Renault
75011 Paris

● Association locale adhérente au :


Arrestations illégales : témoignage
8 juillet 2011, Stade de France

Les faits : après avoir rejoint quelques personnes du "Réseau sortir du nucléaire" dont le but est ce jour mener une action de communication en distribuant des tracts autour du stade de France où doit se dérouler le "Meeting Areva" nous faisons route vers ce lieu. A la sortie du métro nous marchons par petits groupes de 2 ou 3. Seules 2 personnes ont mis un T-shirt "Nucléaire Dégage" aux couleurs du Réseau. Pas de drapeau ni de pancarte. Au moment de passer sur la passerelle au-dessus du canal, une bonne vingtaine de CRS qui attendaient tranquillement appuyés sur la rambarde nous barre le passage. Pourquoi nous ? simple contrôle, nous répondent-ils. On ouvre les sacs comme ils le demandent. Il n'y a rien dans le mien, que des affaires personnelles. "Attendez là", me dit-on. "Pourquoi ? quel est le problème ?", pas de réponse. Très vite on nous encercle. Plein de personnes passent à côté sans être arrêtées. Nous, on attend.

A ce moment j'enfile aussi un T-shirt "Nucléaire Dégage".
Photos

A l'écart, un gradé est en longue conversation radio. Impossible de savoir quoi que ce soit. Par contre on voit bien les 3 RG qui nous ont signalés à côté d'un pilonne en béton en arrière et qui communiquent aussi par leur radio.

Après 20 minutes d'attente, on nous demande de nous déplacer et de descendre de la passerelle. Là, un bus de la police arrive. Les CRS forment un couloir pour nous faire monter dedans. "Pourquoi doit-on monter dans ce bus ? Où nous emmène-t-on ? - avancez monsieur ! - est-ce qu'on a fait quelque chose d'illégal ?", pas de réponse et on me prend par le bras pour me faire avancer.

Tout le monde finit par monter, l'un d'entre nous se faisant un peu assister se fait égratigner le poignet au passage. Une fois dans le bus on attend encore. L'ambiance est bon enfant. Les uns prennent des photos, d'autres communiquent via Tweetter, Facebook, SMS.

Après avoir bien pris la chaleur du soleil le bus démarre enfin. 20 minutes de trajet environ et nous arrivons devant le commissariat de Saint-Denis. Sur le trajet on essaie d'attirer l'attention des passants en montrant nous tracts contre les vitres.

tract : AREVA et l'athlétisme un mariage contre nature

Devant le commissariat, longue attente encore. En faisant le tour des effectifs (tout le monde ne se connaissait pas avant d'arriver là) on se rend compte qu'ils ont embarqué avec nous une jeune femme qui n'a rien à voir avec nous : elle avait reçu une invitation au meeting par Areva, elle vit en foyer et ne doit pas rentrer trop tard au risque d'être refusée. Elle a avec elle son billet d'entrée, les documents de présentation des différentes épreuves avec le Logo "Areva" imprimé partout.

Par contre 2 petits groupes ont réussi à s'approcher du stade sans être stoppés et sont entrain de distribuer les tracts comme prévu.

Dans le bus la température monte, et pour cause : on est en plein soleil, aucune aération ouverte, mais ce n'est pas tout, on nous a mis un peu de chauffage. Lorsqu'on s'en rend compte on demande aux policiers de l'arrêter, réponse de l'un d'entre eux en riant : "ah mais moi j'ai un peu froid". A l'aide d'adhésif emporté par l'un d'entre nous, celui-ci colmate donc les arrivées d'air du chauffage. Puis un femme finit par signaler qu'elle a déjà eu des problèmes cardiaques. Un gradé en civil intervient alors et demande que la trappe d'aération au plafond soit ouverte et la ventilation mise en marche, mais faisant comme s'il ne savait pas. Il s'excuse. on attend encore un peu et ce faisant on échange diverses informations et en particulier sur la conduite à tenir. Les plus expérimentés essayant de "raisonner" les plus nerveux en conseillant de garder son calme et en expliquant comment cela pouvait se passer.

Enfin on demande à 10 d'entre nous de descendre du bus. "Pourquoi seulement 10 ? Pour quoi faire ?", pas de réponse. On désigne la jeune femme "invitée d'Areva" en premier espérant qu'ils la libèrent au plus vite. Puis huit autres (les plus proches de la sortie du bus), puis la dame "cardiaque". "Mais je ne suis pas seule, je suis avec mon fils. - Ah... bon, votre fils vient avec vous alors". 2 mn plus tard "3 de plus", puis "encore 2", et puis on finit tous dans le commissariat.

Pas assez de place pour tous s'assoir sur les quelques bancs. "Asseyez-vous par terre !", ça tombe bien le carrelage est crade, mais frais !

On continue comme dans le bus à téléphoner, photographier, filmer, envoyer sms, tweets, mails... un "petit chef" s'en aperçoit : "Vous éteignez vos téléphones ! Et puis, vous allez tous vider vos poches et nous donner vos téléphones ! - ah non pourquoi ? - parce que ici vous êtes chez moi et c'est moi qui commande ! - Euh... le commissariat il est un peu à nous aussi, et puis d'abord dites nous pourquoi on est là ? - on le sait pas, c'est pas nous qui vous avons arrêtés ! - on vous a rien dit ? vous en savez rien !? elles marchent pas bien vos radios !! - on peut rien vous dire on sait rien". Les 3 ou 4 policiers présents esquivent et se détournent (genre "tiens j'avais pas un truc à vérifier sur la peinture du mur du fond de la salle moi ?").

sanurezo.org

Après 1/4 d'heure à me rafraichir sur le carrelage : "Y'en a 10 qui repartent dans le bus !". Re-belote, où ? Pourquoi ? pourquoi faire? Questions sans réponse. J'en suis et la pauvre "invitée au Meeting par Areva" aussi. Avant de monter dans le bus on le signale une nouvelle fois : "Elle allait tranquillement au meeting, elle a sa place, elle n'était pas avec nous, laissez-la partir !". Un policier interpelle alors son capitaine, qui accepte de traiter son cas de suite : Ouf ! je remercie le policier en question qui vient de reconnaitre "Nous mais attend c'est n'importe quoi là !".

Une femme nous fait monter dans un bus plus petit (panier à salade "normal") , avant de refermer la porte : "Mais je les emmène pas toute seule moi ! - (hilarité générale) Mais pourquoi madame, on est gentils nous !". Un autre policier d'un ton sec : "Fermez la porte et descendez de là !". Explications à l'extérieur du bus, on vérifie que les portes arrières ne peuvent pas s'ouvrir : c'est nous qui confirmons "oui, oui, c'est bon c'est bien fermé!" (rigolades) puis elle finit par se mettre au volant avec un collègue masculin comme passager.

On continue à faire les clowns en essayant de voir vers où on se dirige. Grand coup de frein. "Asseyez vous pour ne pas vous faire mal", trop tard, ma voisine qui s'était levée, vient de s'éclater le coude contre la paroi (petite plaie sans gravité, elle aura un beau bleu demain). Puis "tiens, si on demandait la sirène ?!!" et tous en chœur : "La sirène ! la sirène !", on continue de rouler puis on arrive à un feu où ça bloque. La conductrice, met en route le "deux tons" : acclamation générale : "Ouaaiiis !!!!!!" bref on s'amuse comme on peut. Dans ce bus toujours pas de ventilation.

Enfin, arrivée au commissariat d'Aubervilliers 2h après notre interpellation. A notre descente un policier à son collègue : "C'est une manif anti-nucléaire - Ah non ! ce n'est pas une manif, on a strictement rien fait !".

On nous invite à prendre place dans la grande cellule vitrée. Comme tout le monde continue à téléphoner, filmer, etc... un nouveau "petit chef" intervient : "Vous éteignez tous vous téléphones! - ça y est c'est bon on l'a fait - montrez-le moi - Bon ok, je vais l'éteindre alors, mais d'abord est-ce que vous pourriez nous dire ce qu'on fait là ? Pourquoi on a été amenés ici? - ok vous, je crois qu'on va bien s'entendre, on va commencer par vous ! - mais dites nous pourquoi on est là !" il tourne les talons et la jeune policière adjointe referme la porte : "on n'en sait rien."

Enfin entre un homme en civil, le Lieutenant "machinchose" : "vous allez présenter un par un à mon collègue une pièce d'identité. Est-ce que vous en avez tous une ?" deux mains se lèvent : "on n'en a pas - bon, mettez vous de côté".

Je présente ma pièce d'identité au policier qui note sur un grand cahier ; question à son collègue : "on peut se connecter au fichier là ? - non ça marche pas. - bon ok, monsieur c'est bon, bon après midi". Il est presque 19h et nous avons été privés de liberté de circulation depuis 16h environ.

Les autres suivent. En les attendant devant le commissariat j'observe le ballet des jeunes en scooters qui vont et viennent en faisant des acrobaties et zigzaguent entre les voitures, sans casque bien sûr....

Xavier

Les grands projets inutiles imposés
Il y a un peu de ZAD ici aussi

Actualités sur les résistances aux Grands Projets Inutiles Imposés. >❦

Vigilance Hiroshima-Nagasaki.
6 au 9 août 2017

Actions et jeune pour l'abolition des armes nucléaires >☮

AT(h)OME
le 17 Mai 2017, Paris 5é

Mercredi du Doc - AT(H)OME de Elisabeth Leuvrey, séance suivie d’un débat avec la réalisatrice. >★

Conférence de Shinzo Kimura
Mardi 7 mars 2017

Conférence organisée par le CEJ le département d'études japonaises et l'association Yosomono.net , à l'occasion du 6é anniversaire de l'accident de Fukushima. >☢

Manifestation
Vendredi 6 janvier 2017

Présence d'interpellation devant le ministère de la Défense, pour l'abolition des armes nucléaires >☮

Mon voyage sans fin
le 2 juillet 2016, Paris 3é

Projection à la gallerie librairie IMPRESSIONS >★

200 000 pas à Bure
Dimanche 5 Juin 2016,e

Contre le GP2i CIGÉO, et Après le succès 2015 des “100 000 pas”, nous vous appelons à ce nouveau rassemblement pour marquer notre opposition !. >☢

VALENTINA-TCHERNOBYL,
Du 6 avril au 14 mai 2016, Paris XVIIIe

Pièce de théâtre librement inspirée de « La supplication » de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015. >★

TCHERNOBYL 30 ans
Lundi 25 avril, Paris

Rendez-vous au pont des arts entre le quai Conti et rue Binapar, le lundi 25 avril à 19h avec une bougie, au rassemblement en hommage aux victimes de Tchernobyl >☢

le 33e FIFE à ouvert ses portes
Du 5 au 12 avril 2016, Paris Ile de France

Notre page de sélection sur la thématique du nucléaire et de ses déchets. >★

5 ans depuis Fukushima
Vendredi 11 au lundi 14 mars 2016

Événements commémoratifs en région parisienne. >☢

État d'urgence climatique
Dimanche 29 novembre 2015

En écho à la COP21 : chaînes humaines thématiques entre République et Nation >☮

Village des alternatives.
Les 26 et 27 septembre 2015, Paris République.

Le grand festival des solutions au réchauffement climatique. >✤

Festival EcoZone 2015 Nanterre.
Mardi 5 mai 2015, cinéma, conférence/débat

Courts métrages, conférence et débats autour de Fukushima. >♥

Tchernobyl DAY
Le Dimanche 26 Avril 2015

Commémorations de la catastrophe de Tchernobyl, journée d'action pour la 29é année de la catastrophe atomique. >☢

Mobilisons-nous le 25 avril !
Le Samedi 25 Avril 2015

ICAN France vous invite à vous informer et à soutenir la mobilisation internationale >☮

Fukushima demain chez nous ?
15 Mars 2015

commémoration de la catastrophe de Fukushima, interventions et points d'informations, pauses musicales, projection de visuels d'alerte. >☢

LIBRES projections Paris /IdF
Du 11 au 17 Mars et encore après...

Venez nombreux aux projections du dernier film de Jean-Paul JAUD sur Paris et sa région, toutes les salles et débats en cliquant sur la miniature ci dessus. >♥

Documentaire A2-B-C
Le 15 Janvier 2015, Cinéma la Clef

Documentaire de Ian Thomas Ash sur les conséquences sanitaires de l'accident de Fukushima 1 >☢

Jeûne et présence d'interpellation.
Le 9 Janvier 2015

Action et jeune pour l'abolition des armes nucléaires >☮

Animations Alternatiba COP20
Du 1er au 11 Décembre 2014

Animations et débats en Région Parisienne proposées en parallèle au sommet climatique de Lima. >❦

« NON au "World Nuclear Exhibition" #LeSalonQuiTue ».
Le 10 octobre 2014

Rassemblement de convergence contre les projets hégémoniques des multinationales.>☢

Marche pour le climat.
Le 21 septembre 2014

Deux jours avant le sommet historique des Nations unies sur le changement climatique, des millions de citoyens se mobilisent partout dans le monde >❦

Alternatiba Gonesse
Les 20 et 21 septembre, week-end de lancement

Deux jours de lancement pour le premier village des alternatives en région parisienne >♥

Jeûne-action international.
Du 6 au 9 Aout 2014

4 jours d’actions. À Paris et en province dans le cadre d’une campagne nationale. Sur les sites nucléaires européens. >☮

ILS ARRIVENT !
Les 19 et 20 Juillet 2014

Le Halage du Débat : la tournée d'information sur le projet CIGéo arrive à Paris, venez les accueillir au Trocadéro. >♫

Festival SOLIDAYS
Du 27 au 29 Juin 2014

Nos animations sur le thème principal des déchets nucléaires, dans l'ambiance des concerts Rock. >♫

TCHERNOBYL DAY.
Samedi 26 Avril 2014.

Commémoration de la catastrophe de Tchernobyl, pour ne pas oublier le sacrifice des liquidateurs, et les victimes présentes et à venir survivant dans les territoires contaminés... >☢

FUKUSHIMA 3 ans.
Le 9 Mars 2014.

Rassemblement dans la vallée du Rhin en commémoration des 3 ans de la triple catastrophe de Fukushima. >☢

INTO ETERNITY
Dimanche 9 Février 2014

Dans le cadre du Festival BOBINES SOCIALES, le studio de l'Ermitage propose deux films documentaires, suivis d'un débat sur la gestion des déchets radioactifs. >☢

Marche sur le Fort de Vaujours.
Samedi 8 Février 2014, Coubron (93).

A l'appel du Collectif "SAUVONS LA DHUIS" plusieurs membres de notre association ont rejoint la manifestation de Coubron à Courtry. >♥

FUKUSHIMA : Impasse Sanitaire.
Lundi 20 Janvier 2014.

Les nouvelles lois du gouvernement Abe, punissant les lanceurs d'alerte, rendent encore plus précieux les témoignages indépendants. >♥

Journée ZÉRO nucléaire
Le 12 Octobre 2013

Action internationale de soutien, pour l'arrêt du nucléaire au Japon, en France et partout dans le monde. >♥

La Maison de Bure
Du 23 au 27 Aout 2013

Participation aux activités de la maison de la résistance à la poubelle nucléaire. >❦

Journées Solidays
Du 28 au 30 Juin 2013

Notre animation associative sur le thème des risques nucléaires, dans une ambiance festivalière. >♫

CHERNOBYL DAY
Samedi 27 avril 2013, Paris Montparnasse.

Campagne du réseau : barrons la route à l'uranium, pour la commémoration de la catastrophe de Tchernobyl, interpellations visuelles. >☢

FUKUSHIMA 2 ans après
Vendredi 22 mars 2013.

Soirée de solidarité organisée par Yosomono-net avec buffet et projection de deux courts métrages. >♥

CHAINE HUMAINE 2013
L'action de notre groupe à Opéra

Pour l'arrêt du nucléaire civil et militaire Le 09 mars 2013, à Paris et partout dans le monde. >♥

Prise de la Bastille d'iode No 4
Samedi 12 Janvier 2013

4é rassemblement mensuel : même sans accident grave des témoins nous alertent sur les dangers et les atteintes à la démocratie. >☢

Prise de la Bastille d'iode No 3
Samedi 08 Décembre 2012

3é rassemblement mensuel : des témoignages et des soutiens internationaux. >☢

Prise de la Bastille d'iode No 2
Dimanche 11 Novembre 2012

2é rassemblement menusel, en écho aux grands rassemblements internationaux, dont celui de Tokyo. >☢

Prise de la Bastille d'iode No 1
Samedi 13 Octobre 2012

1er rassemblement menusel, en soutien à la révolution des hortensias au japon >☢

Journées Solidays
Du 22 au 24 Juin 2012

Journées de sensibilisation et d'informations sur les risques nuclèaires dans l'ambiance des concerts rock >♫

Anagramme
25 avril 2012

Déambulation pacifique entre la Place St Michel et Beaubourg. Rencontre avec des gendarmes en tenue de combat. >☢

CHAINE HUMAINE 2012
11 mars 2012

Nous avons affrété quatre autocars pour rejoindre la grande chaîne humaine de la vallée du Rhône. >♥

Village énergie
11 février 2012

Conférences, témoignages et nombreuses rencontres autour des énergies de la transition. >♣

Soutien au femmes de Fukushima
30 octobre 2011

Action symbolique de soutien aux femmes de Fukushima en parallèle avec leur sit in devant le ministère de l'industrie japonais >♥

Manifestation à Rennes
15 Ocotbre 2011

Sous un soleil éclatant, batucadas, cornemuses et binious on rythmé notre marche >♣

Fête de l'Humanité
16/17 et 18 Septembre 2011

Une participation active et enthousiaste pour briser les tabous sur le nucléaire >☢

Ambassade du Japon
31 août 2011

Remise d'une lettre et d'une pétition, avec le Collectif des irradiés. >✿

Concert SOS Racisme
14 Juillet 2011

Une ambiance festive à ne pas manquer, pour échanger avec les autres associations, et toucher un public ouvert. >♥

Arrestations près du meeting Areva
08 Juillet 2011

La police nationale retient sans motifs, pendant plusieurs heures dans les commissariats de Saint-Denis et d'Aubervilliers, plus de 20 personnes. >☢

Journée d'action internationale
11 juin 2011

Des milliers de personnes ont défilé jusqu'au parvis de l'Hôtel de Ville, pour écouter les intervenants d'associations, de syndicats et de partis politiques. Tables de presse, animations, concerts ont fait de cet événement plus qu'une manifestation. >☢

Pour la transparence
30 avril 2011

Notre marche a réuni plus de 400 personnes. La tribune s'est tenue Place de la Bastille, puis le cortège s'est dirigé vers l'ASN. Un die-in a clôturé la manifestation. >☢

Chaîne humaine citoyenne
10 avril 2011

Autour de la pyramide du Louvre, plus d'une centaine de sympathisants sont venus signifier leur soutien au peuple japonais face à l'horreur nucléaire. >♥

Veillée de soutien
13 mars 2011

Une appel citoyen spontané a réuni plus de 200 personnes sur l'esplanade du Trocadéro à la suite de l'accident de Fukushima. >♥